Crise recrutement Éducation : 3 200 postes non pourvus aux concours enseignants, efforts rémunération – Belloubet reconnaît

Crise du recrutement dans l'Éducation : "Il y a toujours des efforts à faire du point de vue de la rémunération", reconnaît Nicole Belloubet
          Près de 3 200 postes n'ont pas été pourvus cette année aux concours enseignants du public et du privé, selon des chiffres publiés lundi par le ministère de l'Éducation nationale.

Cette année, le ministère de l’Éducation nationale a publié des chiffres révélant que près de 3 200 postes n’ont pas été pourvus lors des concours enseignants, que ce soit dans le secteur public ou privé. Cela souligne une pénurie de candidats dans le domaine de l’enseignement, mettant en lumière les difficultés rencontrées pour combler ces postes vacants. Cette situation peut avoir un impact sur la qualité de l’enseignement et sur la charge de travail des enseignants déjà en poste. Il est donc important de trouver des solutions pour attirer davantage de candidats et pour répondre aux besoins croissants du système éducatif.

Nicole Belloubet, ministre de l’Éducation nationale, a souligné la nécessité de continuer à travailler sur la question de la rémunération, alors que plus de 3000 postes d’enseignants n’ont pas été pourvus aux concours du public et du privé pour l’année 2024. Malgré les récentes augmentations salariales, notamment pour les professeurs débutants, la ministre reconnaît qu’il reste des efforts à faire pour les enseignants en milieu de carrière. Cependant, elle souligne que la rémunération n’est pas le seul facteur d’attractivité pour le métier d’enseignant, la complexité de celui-ci jouant également un rôle important.

Pour pallier la crise de recrutement des enseignants, Nicole Belloubet évoque la possibilité d’avancer les concours à la fin de la troisième année de licence, afin de rendre le recrutement plus attractif. Elle espère pouvoir publier prochainement un texte en ce sens, une fois l’avis du Conseil d’État obtenu. Ce texte permettrait aux futurs enseignants d’entrer progressivement dans la carrière, en étant rémunérés pour l’obtention d’un master.

A lire aussi  Les tendances en matière de séries télévisées et les astuces pour mieux choisir les programmes à regarder

L’importance de la rémunération des enseignants a été soulignée par Nicole Belloubet, qui reconnaît qu’il faut continuer à travailler sur ce sujet, en particulier pour les enseignants en milieu de carrière. La complexité du métier d’enseignant est également mise en avant comme un facteur important dans la crise de recrutement des enseignants.

Source de l’article : Francetvinfo

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *